Program Information

School: Université du Québec à Trois-Rivières
Degree: Bachelor
Field of Study: French Language and Literature, General
Description: Le programme de baccalauréat en études françaises du Département de lettres et communication sociale a pour but de former, suivant le profil de formation choisi, des personnes aptes à oeuvrer dans les domaines de l’enseignement de la littérature, de la création littéraire, de la rédaction professionnelle ou de la communication. Il offre une formation adéquate à ceux et celles qui désirent poursuivre au niveau des études de deuxième et de troisième cycle en lettres, ou dans des disciplines connexes.

Ce programme est en partie bidisciplinaire : le tronc commun aux trois profils comprend aussi bien des cours de littérature que des cours portant sur l’étude de la langue française. L’étudiant est invité à choisir aussi des cours hors de son domaine d’étude, ce qui a pour effet d’élargir son champ de connaissances. Les recherches des professeurs, spécialisés en littérature ou en linguistique, couvrent divers domaines, entre autres : la littérature française contemporaine et celle de l’Ancien régime, la littérature québécoise, la littérature pour la jeunesse, le vocabulaire, la rédaction professionnelle, la langue parlée au Québec, l’analyse du discours et les interactions verbales en milieu professionnel, l’enseignement des langues.

URL: Études françaises (langue et études littéraires) at Université du Québec à Trois-Rivières
Length: 3 Year(s)
Cost per year:*

Admission Requirements

Additional Admission Requirements:

    Tous les candidats doivent posséder une maîtrise suffisante du français attestée par la réussite à l’une ou l’autre des épreuves suivantes : l’épreuve ministérielle de français exigée pour l’obtention du diplôme d’études collégiales; le test de français du ministère de l’Education, du Loisir et du Sport du Québec pour l’admission aux études universitaires; les tests administrés par les universités francophones. Dans les deux derniers cas, les personnes qui ont réussi les mesures compensatoires requises à la suite d’un échec sont réputées satisfaire à cette exigence. La politique institutionnelle précise les modalités d’application des présentes règles.